Gâteau ricotta & chocolat blanc

12029D5A-66D1-4C91-BC31-9B5FBBDA428C

Simple, rapide et bon. On en demandait pas plus à ce gâteau au chocolat blanc et à la ricotta. La recette vient du blog de Stéphanie et quelque peu modifiée par mes soins comme d’habitude. C’est parti ! Il te faut : 

  • 100 g de chocolat blanc 
  • 150 g de ricotta 
  • 60 g d’huile de tournesol 
  • 3 œufs 
  • 30 g de sucre 
  • 100 g de farine 
  • 1 sachet de levure chimique 
  • 30 g de chocolat blanc pour décorer (facultatif) 

Précauffer le four a 180•. Faire fondre le chocolat blanc avec l’huile. Battre les œufs et le sucre. Ajouter la ricotta, le chocolat et l’huile, la farine et la levure. Verser l’appareil dans un moule et enfourner pour 35 minutes.

#NYC : God save Queens |Oui je suis fière de mon titre !

Et si on sortait de Manhattan pour contempler une autre esquisse de New-York loin de la masse, loin du bruit, loin du mouvement ? Ailleurs, autre part.  

DSC_1252

Le Queens. Mon esprit était plein de clichés réducteurs. Je craignais de m’y rendre pensant que l’insécurité y régnait, que les attraits du lieu ne méritaient pas que l’on s’y attarde. Et pourtant, qu’est-ce que j’ai aimé foulé le sol de ce borough.  

DSC_1266DSC_1246DSC_1278

La raison première qui m’a menée dans le Queens est la présence du MoMA PS1, l’annexe du Museum of Modern Art. On y trouve des expositions temporaires d’artistes contemporains, la foule ne s’y presse pas et on peut observer, comme on le souhaite, à notre rythme, les œuvres d’art. Sincèrement, j’ai adoré ! Les créations étaient d’une originalité folle, complètement barrées, sans limite ! A redécouvrir sans hésiter !

DSC_1409

La deuxième motivation tenait en la présence de l’enseigne lumineuse de Pepsi cola, située dans le Gantry Plaza State Park. On ne peut pas la rater. Impressionnante, vintage, flamboyante. 

DSC_1257

Puis les éléments qui font du Queens un endroit à découvrir se sont multipliés : le pont du Queensboro, les impressionnantes fresques de street art, les bâtiments appartenant à un autre temps.

DSC_1294

Une agréable sensation s’est emparée de moi parce que j’ai eu l’impression que New-York me révélait un secret, m’offrait un décor auquel le touriste échappe bien trop souvent. 

DSC_1306DSC_1237DSC_1364DSC_1357

Les rues étaient désertes. Pendant de longues minutes, j’ai omis le fait que je me trouvais dans cette ville que l’on qualifie d’effervescente. Il me semblait que le lieu s’était mis en pause, que le temps s’étirait inlassablement. Et puis, la pluie s’est invitée à la fête et la promenade a dû être écourtée comme si un nombre suffisant de secrets m’avait été dévoilé, comme si New-York ambitionnait de garder jalousement encore, quelques attraits du Queen’s. 

Cheesecake aux kinder bueno

F0530677-B79C-4A69-962B-5F40E831B78E

Alors que le doux fumet de la raclette et de la tartiflette commence peu à peu à parfumer nos salons, j’ai rien trouvé de mieux à faire que préparer un gâteau dont chaque part doit avoisiner les 900 calories : un cheesecake aux kinder Bueno, histoire de bien tapisser ton estomac en fin de repas. La recette vient de la chaîne youtube L’atelier de Roxanne. La gourmandise est de mise avec ce joli gâteau qui peut se préparer durant les fêtes afin de changer quelque peu de la  bûche au beurre. T’as dégainé tes paquets de kinder Bueno ? C’est parti ! Il te faut : 

Pour la base 

  • 250 g de petit beurre 
  • 90 g de beurre fondu 

Pour la crème au fromage

  • 300 g de St Moret ou Philadelphia 
  • 200 g de mascarpone 
  • 50 g de sucre 
  • 200 g de kinder maxi
  • 300 ml de crème liquide entière 
  • 300 g de kinder bueno

Pour la décoration 

  • 30 g de chocolat au lait 
  • 2 barres de kinder Bueno 

Réduire en miettes les petit beurre, ajouter le beurre fondu. Déposer dans le fond d’un cercle à patisserie. Placer au frais. Battre les fromages et le sucre. Faire fondre les kinder maxi et ajouter. Verser la crème liquide entière et monter en chantilly pendant 5/7 minutes. Ajouter les kinder bueno coupés en petits morceaux. Recouvrir la base de cette crème. Laisser reposer 3 heures au moins. Faire fondre le chocolat au lait, former des zébrures sur le sommet et déposer les barres de kinder bueno. 

#NYC | Little Italy : Quelques rues hors du temps

DSC_0937DSC_0911DSC_0929

Little Italy, c’est quelques rues, perdues au milieu de Chinatown.

Le guide du routard – #mabible – en fait un portrait peu enthousiaste et pourtant, il s’agit de l’un de mes endroits préférés à New-York. Les bâtiments un peu has been arborant les couleurs de l’Italie, les restaurants à la devanture décrépite, les graffitis évoquant le pays des pasta. Toutes ces choses qui devraient modérer mon entrain l’intensifient au contraire.

DSC_0922DSC_0935DSC_0925

Il n’y a rien à visiter dans Little Italy et, néanmoins, il y a beaucoup à contempler – si la question t’a effleuré l’esprit, oui je suis super fière de ma phrase accrocheuse. Une poignée de minutes est suffisante pour parcourir les vestiges de ce quartier. L’occasion peut-être d’oublier, l’espace d’un repas, les burgers et les hot-dogs et de déguster une pizza croustillante ou un gargantuesque plat de penne

DSC_0897DSC_0906

Quelques pas sur Mulberry Street pour éliminer la générosité de la cuisine italienne tout en admirant les maisons typiques de 6 étages et arrive l’heure de rejoindre l’effervescence new-yorkaise. 

Muffins tout chocolat

Design

Un peu, beaucoup, follement chocolat. Ces muffins sont à tomber si tu aimes la saveur intense du chocolat. La recette vient du blog Stephaniieluvshopping. C’est parti ! Il te faut : 

  • 2 oeufs 
  • 280 g de farine 
  • 80 g de cacao non sucré
  • 50 g de sucre 
  • 50 g de cassonade 
  • 25 cl de lait 
  • 80 g d’huile de tournesol 
  • 1/2 sachet de levure chimique 
  • 120 g de chocolat concassé

Préchauffer le four à 180°. Battre les oeufs et les sucres ensemble. Ajouter la farine, le cacao, l’huile, le lait et la levure chimique. Repartir dans des moules à muffins, parsemer de chocolat concassé et enfourner 20 minutes.