Périgrinations parmi les ruines romaines

184875_1916736246642_8333916_n

Aujourd’hui, je vous emmène dans une ville merveilleuse où chaque pas est un ravissement : Rome.

C’est en 2011, durant le mois de mars, que nous avons eu le bonheur de sillonner la capitale italienne. 5 jours pour découvrir la cité romaine ? Que le marathon commence !

Le premier jour, arrivés au cours de l’après-midi et accueillis par une météo très clémente, nous déposons nos valises dans notre petit mais confortable hôtel et filons en direction du Colisée. Après avoir traversé quelques rues sinueuses, le souffle coupé, nous écarquillons les yeux devant l’imposant monument qui se dresse devant nous. La beauté du Colisée est incontestable. Après avoir photographié l’Arco di Constantino, nous nous dirigeons vers le forum latin que nous visitons ainsi que le Palatin. Mais, il fait déjà nuit et nous faisons halte au II Bocconcino où nous dévorons un bon plat de pâtes.

189763_1916731686528_2121427_n

Le lendemain matin, nous faisons notre entrée dans le Colisée et découvrons l’immense amphithéâtre romain. Mais pas de temps à perdre, nous tentons de nous approcher de la Fontaine de Trevi assaillie par les touristes qui s’y agglutinent en nombre. Nous ne supportons pas bien longtemps d’être bousculés de toute part et nous rejoignons el ponte Palatino. Nous marchons en direction de la Piazza Navona qui présente bien des attraits : façades élégantes, cafés accueillants et fontaines peuplées de lions et personnages mythologiques.

197952_1916776927659_3628085_n

Après une pause déjeuner dans le sympathique restaurant  Pasta Love, nous passons devant le Panthéon, traversons la Piazza della Rotonda et arrivons dans le quartier du Campo dei Fiori. Nous contemplons le Palazzo Farnèse puis la Piazza Venezia et nous arrivons enfin devant le monument à Victor-Emmanuel. Les pieds en compote, nous rebroussons chemin et admirons sur notre route la Piazza del Popolo.

Le troisième jour, nous arpentons les jardins de la villa Borghèse qui sont tout bonnement magnifiques.

188383_1917420943759_7021039_n

Puis, nous nous rendons dans le quartier du Trastevere où nous observons la Torre degli Anguillara, la Chiesa San Crisogono en empruntant la Viale di Trastevere. Une promenade dans le Trastevere populaire nous permet de découvrir un autre visage de Rome. Nous marchons longuement pour rejoindre Le Fate, un restaurant qui nous a été chaudement recommandé mais nous trouvons porte close. Une petite ligne, écrite en italique sur le Guide du Routard, précisant qu’il ouvre uniquement le soir, m’a échappé et mon comparse me jette un regard noir… L’estomac criant famine, nous achetons un sandwich fade dans l’un des petits camions qui occupent les trottoirs de la capitale et sacrilège j’ai le malheur de commander une glace italienne qui est insipide au possible ! Décidemment, il va falloir remédier à tout cela ! Nous avons mal aux jambes mais hors de question de prendre les transports en commun alors que, le soir venu, nous nous empiffrons de pâtes dans un petit restaurant très sympa qui se trouve à côté de notre hôtel. Nous rejoignons El castel di San Angelo.

200335_1916782607801_6928959_n

Après la visite, nous nous éloignons du centre historique et nous prenons grand plaisir à nous perdre un peu dans les rues de la cité romaine. Sur le retour, nous nous arrêtons pour déguster une succulente glace à la gelateria San Crispino.  

Tenue correcte exigée en ce quatrième jour puisque nous nous rendons au Vatican. Nous admirons la Piazza San Pietro puis nous pénétrons dans la majestueuse Basilica San Pietro. Me surestimant un peu trop, je refuse de prendre l’ascenseur qui mène à la coupole mais quelques 500 marches plus tard, essoufflée et rouge vif, je déchante légèrement. La vue, heureusement, est un véritable enchantement. Nous visitons l’essentiel des musées du Vatican. Nous mangeons au Vecchia Roma. Avis mitigé : les pizzas sont assez goûteuses mais on cherche, en vain, la garniture sous l’épaisse couche de fromage. En début d’après-midi, nous découvrons la villa Médicis puis nous profitons un peu de l’ambiance chaleureuse qui règne sur la Piazza di Spagna.

197229_1916818408696_2761223_n

Souvent absents des parcours conseillés, Les thermes de Caracala sont pour nous une visite à ne surtout pas manquer en ce cinquième jour! Vous en prenez plein les yeux dans cet immense site qui contient des vestiges époustouflants ! Nous nous y promenons pendant 1 heure.

189459_1917461024761_3040953_n

Nous retournons sur la Piazza di Spagna et faisons un peu de shopping en fin d’après-midi. Un dernier regard au Colisée et nous pressons le pas pour rejoindre l’hôtel. Notre vol de retour est prévu pour le lendemain matin à l’aube.

Nous quittons la capitale italienne le cœur serré, la tête remplie de superbes images mais nous sommes plein d’espoirs, il paraît que tous les chemins mènent à Rome…

2 commentaires sur « Périgrinations parmi les ruines romaines »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s