Les livres qui bouleversent votre vie : N°3

image

Je crois qu’il n’y a pas de livre qui m’ait plus chamboulé que La douleur de Marguerite Duras. C’est le genre de récit qui vient vous saisir avec une violence telle qu’il marque votre vie de lecteur.

La douleur, Marguerite Duras, l’a écrit(e) alors qu’elle attendait que revienne des camps de concentration Robert Antelme, son mari, qui est appelé Robert R. dans le livre. Il y a donc deux temps dans la narration : celui de l’attente, effroyable, insupportable et celui des retrouvailles avec ce qu’il reste de Robert R. : un corps d’une trentaine de kilos qui s’accroche à ce qui lui reste de vie. Les mots de Marguerite Duras vont décrire avec une précision extrême l’horreur de la guerre. L’écriture lapidaire, constituée de phrases brèves et souvent nominales, donne plus de place encore à l’épouvante.

« J’ai entendu des cris retenus dans l’escalier, un remue-ménage, un piétinement. Puis des claquements de portes et des cris. C’était ça. C’était eux qui revenaient d’Allemagne. Je n’ai pas pu l’éviter. Je suis descendue pour me sauver dans la rue. Beauchamp et D. le soutenaient par les aisselles. Ils étaient arrêtés au palier du premier étage. Il avait les yeux fermés. Je ne sais plus exactement. Il a dû me regarder et me reconnaître et sourire. J’ai hurlé que non, que je ne voulais pas voir. Je suis repartie, j’ai remonté l’escalier. Je hurlais de cela je me souviens. La guerre sortait dans des hurlements. Six ans sans crier.  » 

La douleur, c’est également l’histoire d’une incroyable lutte, d’une fracassante victoire contre la mort que mènent de front un homme et une femme. Il n’y a, sans doute, pas d’écriture plus sincère, plus vraie, plus viscérale que celle qui permet de survivre à l’indicible. Il faut vous y préparer, la douleur de Marguerite Duras va vous dérouter, ça, c’est indeniable.

Un commentaire sur « Les livres qui bouleversent votre vie : N°3 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s