Quand j’avais cinq ans je m’ai tué d’Howard Buten

image

« J’avais quelque chose de cassé à l’intérieur, je sentais ça dans mon ventre et je savais pas quoi faire. Alors je m’ai couché par terre. J’ai tordu le doigt avec lequel faut pas montrer et je l’ai appuyé contre ma tête. Et puis j’ai fait poum avec mon pouce et je m’ai tué. »

Quand j’avais cinq ans je m’ai tué. On connaît presque tous le titre de ce roman, reconnaissable grâce à son  immanquable faute de conjugaison ! L’histoire qui y est contée est celle de Gil, un petit garçon, fou amoureux de Jessica. Un jour, il est accusé de lui avoir fait du mal et sans vraiment comprendre pourquoi il se retrouve enfermé dans un hôpital psychiatrique.

La force de ce livre réside dans le la candeur de Gil qui met en évidence l’idiotie des adultes qui préfèrent condamner un enfant plutôt que de tenter de comprendre l’origine de ses actes. Plein de tendresse, ce roman est à découvrir. C’est dans le deuxième volet Le cœur sous le rouleau compresseur que Gil va entreprendre de retrouver Jessica, à sa sortie de l’hôpital,  au sein d’un récit toujours aussi captivant. 

11 commentaires sur « Quand j’avais cinq ans je m’ai tué d’Howard Buten »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s