Hoodoos aux mille et unes teintes ocres à Bryce Canyon

Souviens-toi je t’ai laissé à Las Vegas  au milieu des femmes en tenue légère et des machines à sous. Changement radical de décor aujourd’hui puisque je te fais découvrir un parc national à couper le souffle : Bryce Canyon. Alors que certains fêtards rentraient à peine de leur folle nuit, nous avons mis le cap sur notre destination. Après plusieurs heures de route, nous atteignons le sympathique Red Canyon qui jouxte Bryce Canyon et nous nous mettons à la recherche du camping que nous avons réservé quelques mois plus tôt en France. Après moult investigations, nous trouvons l’adresse que nous pensons être la nôtre sauf que – et oui rien n’est simple avec nous ! – à l’accueil on nous apprend que le camping que nous recherchons sans relâche depuis 1 heure se trouve certes à côté de Red Canyon mais un autre Rey Canyon qui est localisé à pas moins de 6 heures de route. Heureusement, il reste des emplacements de libre au Red Canyon Campground et après avoir investi notre campement, nous partons fouler le sol orangé de Bryce Canyon. Je crois que si je devais faire un top 3 des parcs nationaux visités au cours de ce road trip, il y figurerait sans conteste. Il se différencie des autres canyons avec ses sublimes hoodoos – cheminées – qui participent à la beauté du lieu, créant du relief et de la perspective au décor.

Nous avons décidé de faire une petite randonnée pour découvrir le parc. A partir du point de vue qui se nomme Sunset Point, nous sommes descendus sur le sentier en lacets qui s’enfonçait dans le canyon. C’est ici que commence Navajo Loop. Une fois en bas, nous sommes partis à gauche afin de faire le tour du canyon. La promenade offre des images splendides. Les écureuils courent à côté des marcheurs. Les roches orangées déploient leurs charmes au fil des kilomètres.  Au bout d’1h30 de marche environ, nous avons pris la direction de Queens Garden Trail pour rejoindre le sommet et ce d’un pas assuré car le ciel laissait présager d’un orage imminent. Nous n’avions pas mis un pied dans la voiture qu’une pluie battante s’abattait sur Bryce Canyon. J’aurais pu terminer cet article en te parlant de notre nuit mémorable passée à même le sol du camping – car oui avoir un matelas gonflable c’est bien mais avoir un bouchon pour emprisonner l’air c’est mieux . J’aurais pu te raconter aussi qu’en voulant dormir dans la voiture j’ai déclenché l’alarme de la voiture à 4 heures du matin qui a réveillé tous nos voisins de tente. Mais je préfère te quitter en te donnant rendez-vous très vite pour de prochaines aventures.  

Ma vidéo sur notre road-trip américain juste ici.

8 commentaires sur « Hoodoos aux mille et unes teintes ocres à Bryce Canyon »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s