Comprendre le sens du mot immensité face au Grand Canyon

dsc_0034dsc_0047dsc_0057

Il était le but de ce voyage bien que tout ait été émerveillement pendant ces 17 jours. Je rêvais de contempler le Grand Canyon depuis quelques années déjà mais je ne m’attendais pas à sa grandeur, à sa beauté et à son immensité. Nous avons passé 1 jour et demi dans le parc national, la première journée fut destinée à le découvrir à pieds, la demi journée supplémentaire à le survoler en hélicoptère. Nous avons, tout d’abord, cherché notre camping et après s’être battus avec la tente et avoir installé notre sac de couchage, nous sommes partis, munis de nos chaussures de rando, à la découverte du Canyon du Colorado.

dsc_1324dsc_0042dsc_0065

Comme certains points de vue ne sont pas accessibles en voiture nous avons pris les bus prévus pour nous mener d’un endroit à un autre. Je ne sais que te dire si ce n’est que tu dois venir contempler cette merveille de la nature au moins une fois dans ton existence. Le canyon est d’une étendue telle que tu dois choisir quel côté explorer car des centaines de kilomètres séparent la partie Nord de la partie Sud. C’est au Sud que nous nous sommes rendus. Les parois offrent des nuances de marron, de violet, de rouge, de gris. Lorsqu’une brise balaye quelques nuages, les couleurs se modulent, se métamorphosent. Concernant la découverte du parc, nous avons choisi de prendre les navettes et de marcher selon les distances séparant les points de vue. Un bon compromis pour découvrir les paysages et pour éliminer tous les burgers ingurgités pendant le séjour. Après une nuit plus reposante que la précédente (rappelle toi on a essuyé une tempête de sable et un orage à Monument Valley : l’article ici) mais loin d’être paisible puisque la pluie fut une fois encore de la partie mais également car je craignais d’être attaquée par un ours en allant au petit coin, nous avons rejoint l’hélicoptère qui nous a menés au dessus du grand canyon. L’expérience est absolument géniale. Nous avions déjà survolé New-York lors de notre voyage en 2012 (l’article ici). J’avais apprécié la ballade mais j’avoue que je m’étais attendue à mieux. Mais là !!!

On commence par survoler une forêt très dense en apercevant au loin le canyon. Soudain, les arbres disparaissent et on ressent comme l’impression d’être happés par le vide – je te rassure ça dure une fraction de seconde – et bam prends toi ça dans la face on est saisi par l’incroyable beauté du paysage. Le vol a duré 30 minutes et tu l’as déjà bien compris cela a été le moment le plus intense du séjour. Comme notre état de touriste reprend souvent ses droits, nous avons acheté la photo souvenir devant l’hélico. Que veux-tu ? On est parfois un peu has been. Je te retrouve bientôt à Flagstaff, une ville traversée pour rejoindre Los Angeles, et sur la mythique route 66.

13 commentaires sur « Comprendre le sens du mot immensité face au Grand Canyon »

  1. C’est tellement beau ! C’est réellement un de mes rêves de voir le grand canyon de mes propres yeux, et aussi de le survoler en hélicoptère 🙂 Je pense que le jour venu, je te poserai plein de questions pour l’organisation de notre road trip haha

    Aimé par 2 people

  2. Cela doit être en effet une expérience extraordinaire une telle vue…J’aime bien l’élan il est magnifique, mais tu n’as pas eu peur ? C’est drôle car j’ai des gros clichés sur ce coin, car je pensais que c’était aride et qu’il ne pleuvait que rarement !

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s