Scooter en fond de première, Cheveux au vent, pluie tropicale & robinsonade : 7 jours sur les îles thaïlandaises de Koh Samui, Koh Phangan & Koh Tao

Au mois de juillet, j’ai rempli mon sac à dos avec quelques tenues estivales, deux maillots, ma paire de converse et trois ou quatre trucs utiles en vacances et je suis partie en compagnie de mon amoureux en Thaïlande. 

CSC_0465

INFOS PRATIQUES 

Comment se déplacer ? En bateau et en scooter. En bateau pour relier les Koh Samui, Koh Phangan et Koh Tao ; en scooter, pour découvrir l’intérieur des îles. Je rappelle que la prudence est de mise lorsqu’on se déplace en scooter. L’état des routes et la conduite, parfois sportive des thaïlandais, sont à surveiller.

Quand partir ? Normalement les mois de juillet et d’août sont favorables à la découverte de ces îles thaïlandaises du sud-est. Bon … pendant notre séjour, il a plu presque tous les jours …

Quel budget ? Avion depuis Barcelone direction Phuket : 600 euros / personne. 190 euros pour deux pour rejoindre et quitter Koh Samui. Il faut compter environ 50/60 euros par nuit pour un hôtel très confortable, moins si on voit à la baisse nos exigences. On mange pour pas grand chose en Thaïlande (10 euros environ) Là encore, tout dépend des désirs de chacun et des établissements choisis. 

DSC_0411

ITINÉRAIRE 

Jour 1 : Arrivée tardive à Phuket. (On a dormi à trois reprises à Phuket : en arrivant, avant de prendre un vol pour Penang et avant de repartir pour Barcelone, on a donc testé trois hôtels différents dont deux étaient vraiment sympas, bon rapport qualité-prix, avec le petit-déjeuner compris : Panphuree Résidence et Phuket Airport Hotel)  

Jour 2 : Grâce à Air Asia, on rejoint Koh Samui. On loue un scooter et on découvre Crystal Bay. La plage de Silver Beach a des airs des Seychelles avec ses immenses blocs de granit, émergeants de l’eau. Après une longue baignade, on déjeune dans un des restaurants qui donnent sur le sable. On reprend la route en direction de Ban Taling Ngam. Mais la pluie s’invite à la fête et on s’abrite pour trouver notre point de chute du jour. Il continue de pleuvoir mais on reprend, tout de même, le scooter et on longe la baie Bang Tao et la baie Hua Thanon. Le soir, on mange dans un restaurant tenu par un couple anglo-thaïlandais Hemingway’s . Les plats sont tellement bons que l’on y est retourné le lendemain soir également. 

Jour 3 : Cap sur Koh Tan, une charmante île à quelques kilomètres de Koh Samui. On réserve l’excursion auprès du restaurant de la veille. Ce petit bout de terre a des allures de paradis perdu. En s’éloignant un peu du débarcadère, on découvre des plages désertes où poser sa serviette de bain. Un verre commandé au seul bar qui se trouve sur l’île, on admire les marcassins qui se roulent dans le sable ! Pour le moins insolite. Encore de la pluie l’après-midi. On se baigne dans la piscine de l’hôtel malgré tout. 

DSC_0287DSC_0281DSC_0290DSC_0326

Jour 4 : Direction Koh Phangan (compagnie de bateau Seatran Discovery) et – oh miracle  – du soleil. Même rituel que sur Koh Samui, on loue un scooter près du débarcadère. Là, on met le cap sur ma plage favorite entre toutes : Thaansadet Beach. Perdue en plein coeur du parc national de Thaansadet, cette crique, digne d’un film de naufragés, est un petit coin de paradis. Après avoir profité du temps et de la plage, on s’arrête dans le club France Plongée pour prévoir une immersion sous Sail Rock. Rendez-vous est pris pour le lendemain. Des trombes d’eau rythment tout l’après-midi. On tente, tout de même, de découvrir quelques plages sous la pluie. Le soir, on mange les pieds dans l’eau sur la plage de Haad Salad. 

DSC_0403DSC_0400DSC_0414

Jour 5 : Je ne plonge pas mais j’accompagne sur le bateau mon acolyte de tous les jours. La mer est démontée, l’embarcation tangue mais sous l’eau, photos à l’appui – c’est un vrai spectacle. L’après-midi, on retourne sur Thaansadet et on déguste un cocktail dans le bar rasta qui se trouve sur la plage. On rejoint le village très touristique de Ao Thong Nai Pan Noi et par la même occasion notre hôtel du jour que l’on a adoré : Panviman Koh Phangan Le soir, on mange dans un petit restau Again and Again tenu par une thaïe adorable qui s’occupe et de la cuisine et du service. 

CSC_0442

Jour 6 : Koh Tao nous voilà. Autre ambiance que sur Koh Phangan qui est l’île que j’ai préférée. C’est l’île de la plongée et on le comprend assez vite. Les clubs défilent sous nos yeux les uns après les autres. La plage de Hat Sairee m’offre le premier – et le seul – coucher de soleil du voyage. Après s’être reposé au Chaantalay hôtel (que l’on recommande chaudement) on mange dans un restau de Ban Mae Hat

DSC_0553

Jour 7 : Grasse mat’ et massage thaï pour moi, plongée pour monsieur, le matin (club : French kiss divers). On longe la côte et on découvre plusieurs plages dont l’accès est payant ce qui a le don de m’énerver franchement. Petite découverte pendant cette promenade : Freedom BeachOn essaye plusieurs fois de trouver l’accès à la plage d’Ao Thian Non où on peut observer des pointes noires mais les hôtels du coin ont quelque peu privatisé le lieu. On parvient à rejoindre cette plage et après plusieurs longues minutes de nage, on tombe nez à nez avec une énorme tortue. Magie du moment. On passe l’après-midi et le début de soirée sur cette plage. 

DSC_0583

Jour 8 : On loue un bateau traditionnel (800 Bts l’allée retour – mais on n’a pas négocié – et 100 Bts par personne l’entrée pour mettre un pied sur l’île) et on part vers Ko Bang Yuan, trois îlots paradisiaques reliés entre eux par des bancs de sable. Bonjour la carte postale ! L’eau est translucide. Les plages sont superbes. On grimpe 15 minutes en haut d’un des trois îlots pour photographier le paysage. Vers midi, on décide de retourner sur Koh Tao. Le vent se lève, la pluie se met à tomber et quand on pose, enfin, un pied sur Tao, on est complètement trempé, nos sacs non, l’occasion de tester nos housses imperméables et de s’en satisfaire. On prend le bateau pour rejoindre Koh Samui. Et deux taxi moto nous déposent in extremis à l’aéroport pour embarquer à bord de notre vol pour Phuket.

DSC_0670DSC_0679DSC_0690DSC_0700DSC_0704

Jour 9 : On passe la journée dans le nord de l’île de Phuket. En scooter, on découvre les îles non loin de l’aéroport. On prend un avion en fin d’après-midi pour Penang en Malaisie (l’article juste ICI

DSC_0819DSC_0816

Psst : la vidéo du séjour, c’est par là : 

2 Replies to “Scooter en fond de première, Cheveux au vent, pluie tropicale & robinsonade : 7 jours sur les îles thaïlandaises de Koh Samui, Koh Phangan & Koh Tao”

  1. On a été deux fois a Kho Tao, la dernière fois en janvier pour que monsieur passe son advance. C’est une jolie île mais clairement Juillet/Aout c’est la saison des pluies, il ne devait pas y avoir beaucoup de monde ?
    50€ tu peux te faire plaisir, clairement, bien que ces îles soient plus chères que pas mal d’autres endroits en Thaïlande.

    J'aime

    1. Bonjour, le guide du routard conseillait ces deux mois pour l’île de Tao mais clairement ce n’a pas été le cas pour nous. Pas énormément de monde du coup (ce qui est génial !) de la pluie les après-midis. Oui les prix restent bas même s’ils sont excessifs par rapport au nord de la Thaïlande.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s