Musique folklorique, bibliothèque à couper le souffle, fresques murales & bière pour une poignée d’euros (avec modération, je te prie) : 4 jours à Dublin & ses environs

7E62A828-5046-44FB-89AB-F3810941FFE4

Je louchais depuis plusieurs années sur la capitale irlandaise. Je ne saurais dire pourquoi elle m’attirait tant. L’ambiance conviviale qui semblait y régner. La présence importante du street art. L’envie de pénétrer dans la bibliothèque de Trinity College, les yeux écarquillés, le coeur battant face à ces milliers de livres.  Autant de raisons qui ont motivé une visite en avril dernier.

INFOS PRATIQUES 

Comment se déplacer ? A pied. La ville est plutôt petite et arpenter ses rues en marchant permet de ne pas en perdre une seule miette. En bus sinon. C’est le moyen de transport que nous avons choisi pour rejoindre Howth. 

Quand partir ? Le routard conseille les mois de juin et septembre. Pendant notre séjour, il a plu une seule fois et le temps a été assez doux.

Quel budget ? Avion depuis Barcelone 100 euros (pour 2). L’hébergement le plus intéressant rapport qualité prix emplacement que nous ayons trouvé était un air b and b. Harrington St Dublin Studio 11 Nous avons mangé pour environ 25/30 euros par repas (pour 2) Mais il est possible de réduire la note en achetant un pique-nique au supermarché et en mangeant dans un des jolis parcs de Dublin. 

DSC_1685

ITINERAIRE

Jour 1 : On arrive aux alentours de 15 heures dans le centre ville. On se promène dans Temple bar. On file dans un bar écouter un groupe jouer en live. On découvre le street art dans les rues adjacentes aux pubs.  Puis, on dîne chez Fallon & Byrne, 11-17, Exchequer St. Sous-sol à la déco cosy. Belles planches de fromages et de charcuteries à accompagner d’un verre de vin. 

DSC_1583DSC_1594

Jour 2 : On part à la recherche des fresques murales de Portobello. Et on passe toute la matinée à se promener dans ce quartier très sympa. 

DSC_1629DSC_1631DSC_1643

On met le cap sur Trinity college et sur The Long Room. (14 euros / pers) Dire que cette visite était la raison de ce voyage serait un brin hyperbolique mais elle figurait dans mon top 3 et je n’ai pas été déçue. Une immense salle – 65 m de long – contenant des livres par milliers. Couvertures de caractère, échelles pour se hisser en haut des étagères. Un lieu d’exception qui fait aimer les bouquins aux moins littéraires des touristes. On admire la façade de Sweny’s Pharmacy. Une pharmacie datant de 1847 à laquelle James Joyce fait référence dans Ulysse. Un petit tour au Saint Stephen’s Green. On mange chez La Cocotte, 1, Kildare St. Salades, sandwiches, plats. C’est simple mais c’est bon et idéalement situé près du National Gallery que l’on découvre l’après-midi. Rapide coup d’oeil à l’atelier de Francis Bacon. On traverse la General Post Office et on termine l’après-midi en faisant un peu de shopping. On mange le soir dans notre air b and b qui est équipé d’une kitchenette. 

DSC_1718DSC_1711DSC_1706

Jour 3 : On monte dans le bus 31 a sur Abbey St Lower. Billet aller-retour 3,3 euros. Une heure plus tard, nous voilà à Howth. Ce petit port est à découvrir si tu restes quelques jours dans le coin de la capitale. Il y a une promenade à faire qui longe les falaises. Les paysages sont à couper le souffle et on oublie que Dublin se trouve seulement à 12 km. La pluie s’est invitée à la fête durant notre petite marche et on a trouvé refuge dans le restaurant The House, 4, Main St. La cuisine était délicieuse, raffinée et je me souviens encore du dessert au chocolat que j’ai pu y déguster. L’après-midi, en flânant dans le port, on a pu observer un phoque et c’est après cette belle rencontre que nous avons rejoint Dublin. 

DSC_1803DSC_1826DSC_1887

Jour 4 : On s’excentre un peu pour aller admirer les daims au Phoenix Park. Une énorme averse nous surprend, on s’abrite dans un petit salon de thé au coeur du parc. Il est déjà l’heure de se rendre à l’aéroport, cette petite escapade dublinoise nous ayant convaincu de prévoir, dans les prochaines années, un road trip irlandais. 

DSC_1954DSC_1947DSC_1919DSC_1746

Psst ! La visite de Dublin en vidéo, ça donne ça : 

One Reply to “Musique folklorique, bibliothèque à couper le souffle, fresques murales & bière pour une poignée d’euros (avec modération, je te prie) : 4 jours à Dublin & ses environs”

  1. J’ai adoré également cette ville… Nous y sommes allés en août mais nous avons prolongé jusqu’au Connemara et Galway que je te recommande. Le temps changeant fait partout du folklore mais le kway ou autre protection de pluie sont largement conseillés. Merci pour ces bons souvenirs. Bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s