New-York pour les fauchés : visiter la ville gratuitement ou presque

Lorsqu’on prévoit un voyage à New-York, on se dit que, dans la ville de la démesure, le budget vacances risque d’exploser. Et pourtant, on oublie que les occasions sont nombreuses de découvrir New-York gratuitement. En avril dernier, je retournais pour la troisième fois dans ce lieu que j’aime tant en compagnie de mon mari et de cinq anciens élèves qui avaient gagné, lors d’un concours, une somme d’argent destinée à financer ce voyage. Devant ce budget très serré, je me suis mise en quête d’activités, de visites, de promenades gratuites afin de sillonner New-York pour pas grand chose. 

1/ Visiter les musées certains jours et à certaines heures de la journée sans débourser un centime

On n’y pense pas mais plusieurs musées ouvrent leurs portes gratuitement un jour de la semaine pendant un créneau particulier. Nous avons visité le MoMA le vendredi à partir de 16h (ouverture jusqu’à à 21h) et le 9/11 Memorial Museum le mardi à partir de 17h (ouverture jusqu’à 20h). Seul inconvénient : le monde ! Au MoMA, la visite n’a pas été une partie de plaisir. Le flot de touristes était si important que nous n’avons pas pu nous arrêter devant les toiles que nous souhaitions observer, emportés par la vague de visiteurs. Bien moins de monde au 9/11 Memorial. 

2/ Admirer Bushwick : un musée de street-art à ciel ouvert

Sans conteste, mon endroit préféré à New-York. Il faut prendre la ligne L du métro et descendre à Jefferson Street. Il y a très peu de touristes et pourtant, les gigantesques toiles extérieures qui parent les murs des bâtiments, des restaurants, des maisons sont d’une beauté absolue. Il faut compter 1h-1h30 et pas un seul dollar pour observer un maximum de créations. 

DSC_1825DSC_1888DSC_1934DSC_1937DSC_1944

3/ Traverser les ponts de Brooklyn et de Williamsburg 

On ne présente plus le pont de Brooklyn qui offre une vue incroyable sur Manhattan. Le traverser permet une promenade agréable. On peut rejoindre Brooklyn Bridge Park et pique-niquer en admirant le pont. Moins célèbre mais photogénique en diable, le pont rose de Williamsburg qui entre dans mon top 3 des choses à voir à New-York. 

DSC_1557DSC_1596DSC_1646DSC_1669DSC_1672

4/ Se promener dans les parcs de la ville

On pense immédiatement à Central Park dont l’immensité offre une promenade qui peut occuper tout un après-midi. Je lui préfère, toutefois, Bryant Park où les tables et les chaises qui se trouvent autour de la grande pelouse centrale sont l’occasion de marquer une pause. Gramercy Park, non loin du Flatiron Building, est lui aussi, très sympa. 

DSC_0149

5/ Marquer une pause culturelle à la New-York Public Library

A quelques mètres de Bryant Park, se trouve une magnifique bibliothèque construite en 1902. 4,5 millions de livres, un monument dans le style Beaux-Arts, un plafond en trompe-l’oeil dans la Rose Room et tout cela à contempler sans rien débourser. 

6/ Contempler les enseignes lumineuses de Times Square

Saliver devant les confiseries du M&M’s World, grimper les escaliers rouges du kiosque TKTS, se tordre le cou en regardant les panneaux tapageurs, s’arrêter pour observer un spectacle de rue, grignoter un chocolat offert par les vendeurs de chez Hershey’s. Autant d’activités gratuites si l’on parvient à résister à l’appel de la consommation. 

7/ Rejoindre Roosevelt Island pour le prix d’un trajet en métro

On s’installe dans un tram aérien, on passe au dessus de l’East River et on débarque sur Roosevelt Island. Au Sud de cette petite île, le jardin-mémorial permet d’apercevoir l’enseigne Pepsi, l’Empire State Building. Au printemps, les cerisiers en fleurs rendent le lieu tout bonnement enchanteur. 

DSC_0256DSC_0261

8/ Suivre la High Line et prendre la pause devant le Vessel

La High Line est une ancienne voie de chemin de fer, métamorphosée en promenade suspendue. Pendant la ballade, oeuvres de street-art, végétation, architectures se confondent. Depuis quelques temps, on peut rejoindre le Vessel, cet immense bâtiment / création artistique et observer cette prouesse architecturale depuis l’extérieur. 

DSC_0443DSC_0433DSC_0447

9/ Observer la danse effrénée de ceux qui travaillent dans les deux gares de la ville : Grand Central Station et Oculus 

La première est la plus ancienne gare de la ville, la deuxième la plus chère du monde. Hall style Beaux-Arts contre hall blanc à l’architecture épurée. Deux lieux, deux ambiances mais qui valent chacune le détour. 

10/ Se lancer dans un itinéraire architectural et historique 

Nous avons entrepris plusieurs itinéraires proposés par le Guide du Routard. Celui dans Midtown est notre préféré. Il permet d’observer les buildings les plus singuliers de New-York. 

2 réflexions au sujet de « New-York pour les fauchés : visiter la ville gratuitement ou presque »

  1. Là tout de suite, j’ai envie de découvrir Bushwick. Cet article me servira à coups sur le jour où je mettrais les pieds à NYC. J’y suis allée que 7 heures alors t’imagine bien que je suis restée sur ma fin. J’espère y retourner un jour, il y a tant de choses à faire, j’en ai l’eau à la bouche !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s