BONNES ADRESSES

Tapas raffinées, produits frais & vins locaux au Pub à la française à Saint Cyprien (66)

C’est par un samedi soir de la fin du mois de juin que nous sommes allés manger au Pub à la française à Saint Cyprien. Très honnêtement, je n’avais jamais entendu parler de cette adresse et, même si nous habitons à quelques minutes seulement de St Cyprien, nous ne nous étions jamais aventurés dans les rues du centre-ville alors qu’elles affichent un charme fou et surtout, je n’oublie jamais bien longtemps la nourriture, qu’elles abritent des petits restaus qui méritent qu’on s’y attable. J’ai eu un énorme coup de cœur pour Le Pub à la Française. D’abord, en raison de son décor. On tombe nez à nez avec des pièces chinées en brocante, un peu partout en France. Ici, un petit cheval à bascule, là de vieux volets. Un pan de mur où trônent des bouteilles de vin. Des fauteuils en cuir dont le dossier est de clous vêtu. Ensuite, en raison de ses assiettes et de leurs contenus. Lorsque l’immense plateau de bois, contenant un assortiment de tapas, a pris place sur notre table, on ne savait plus où donner de la tête entre les tentacules de poulpe au chorizo, crème d’ail et perles de wasabi, les huîtres au foie gras, les tempura de gambas à la bière ambrée, la burratina et tomates à l’ancienne, le fish and chips (et oui, faut pas oublier qu’on est dans un pub !), les petits poivrons verts, les endives et le magret au Banyuls. Il n’est pas resté une miette de ce festin et j’ai profité que mes comparses discutent pour me resservir de la burratina, engloutir 4 ou 5 patatas bravas supplémentaires et prendre une part – qui ne me revenait pas de droit – d’un brick au fromage de chèvre. Mon estomac connaissait déjà un plaisir infini lorsqu’on nous a proposé un dessert. Enfin, des desserts. Et là, l’explosion des saveurs, une fois encore. La crème brûlée délicatement parfumée et crémeuse à souhait, la glace au sésame noir, le sorbet à la mangue, l’ananas : tout était absolument délicieux. Pour finir, parlons addition. J’ai trouvé que pour la qualité, le soin apporté à la présentation, au mariage réussi et audacieux des saveurs, les quantités servies, les prix – entre 5,5 et 8 euros pour chaque assiette de tapas – étaient complètement cohérents. On y retournera c’est certain ne serait-ce que pour les tentacules de poulpe qui restent notre plat coup de cœur.

INFOS PRATIQUES

35 avenue du Roussillon, 66750 St Cyprien

Restaurant et bar à tapas, vins, bières, concerts hebdomadaires | Prix : entre 5,5 et 8 euros les tapas | Contact : ‭+33 7 86 68 60 33‬

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *