Bar de plage #1 : le Robinson Xiringuito | Canet en Roussillon (66)

IMG_4621IMG_4626IMG_4627

Ces derniers temps, je déserte quelque peu mes adresses favorites pour en découvrir de nouvelles. Et été oblige, les bars de plage sont dans mon viseur gustatif ce qui me donne l’occasion de lancer une nouvelle série d’articles. C’est à l’occasion de mon anniversaire que j’ai investi le Robinson Xiringuito qui se trouve à Canet en Roussillon. Je dois avouer que j’y ai réservé une table plus pour le décor que j’avais entraperçu sur Instagram que pour la cuisine dont je ne savais pas grand chose.

IMG_4643IMG_4630

Le restaurant se présente sous les traits d’une immense cabane de bord de mer qui allie esprit récup et  modernité justement dosée. Chaque table, chaque vase, chaque meuble occupe une place savamment pensée rendant le lieu absolument charmant.

IMG_4640IMG_4649IMG_4647

Dans les assiettes, la qualité et les saveurs sont au rendez-vous. C’est sans prétention mais avec cette petite touche raffinée qui apporte un je ne sais quoi aux plats et qui fait dire que c’est franchement bon. Concernant les prix, ça reste plutôt raisonnable : entre 16 et 25 euros le plat (13 la salade). J’étais tellement séduite par le cadre que j’ai passé une bonne partie de l’après-midi à lézarder un transat face à la mer (15 euros la location journalière / 10 euros la demi-journée) Je me serais presque prise pour Robinson sur son île abstraction faite des touristes arborant un bronzage écreuvisse près de moi. En somme, une adresse follement Instagrammable que je ne saurais que trop recommander. 

Publicités

5 adresses pour manger sur le pouce à New-York

New-York. J’ai les yeux qui s’illuminent lorsque j’entends le nom de cette ville. Et le ventre qui gargouille quand je songe aux burgers, muffins, donuts goûteux que l’on peut y dévorer. Je te fais découvrir ou redécouvrir 5 adresses testées et approuvées pour manger rapidement entre deux visites. 

Once upon a tart, 135 Sullivan St  [Front A] 

| Centres d’intérêt proches : New-York City Fire Muséum, Cathédrale Saint Patrick| Située dans le quartier de Soho, cette charmante boulangerie regorge de brownies, gâteaux, soupes, sandwiches -et tartes bien entendu – faits maison. Délicieux, bon marché. Le décor est un brin rétro et franchement on a adoré. 

Amish Market Tribeca, 53 Park PI [Angle West Broadway]

| Centre d’intérêt proche : Mémorial du 9/11 | Sorte de supermarché / épicerie, le Amish Market Tribeca propose des plats en libre service : sushis, salades, tacos, sandwiches à manger sur place ou à emporter. Nourriture simple mais de qualité. Attention par contre car on a envie de tout goûter et l’addition peut vite grimper.

Five Guys, 253 W 42nd St

| Centre d’intérêt proche : Times Square | Connu pour être le fast-food préféré d’Obama, Five Guys est à tester si tu vas à New-York et plus généralement aux Etats-Unis. Celui-ci se trouve non loin de Times Square mais les adresses sont nombreuses dans la ville. De gros sacs remplis de cacahouètes se trouvent dans le restaurant et tu peux grignoter ce snack pendant que ta commande se prépare. Les toppings de ton burger sont gratuits et illimités. La version végétarienne est à tomber. 

Shack Shake, 366Columbud Ave

| Centre d’intérêt proche : Museum of Natural History| Mon fast-food favori parmi tous. Les frites sont merveilleuses, les burgers succulents. Comme Five Guys, il y a plusieurs adresses à New-York. À tester de toute urgence. 

Prêt à manger, 1020 Avenue of Americas 

| Centres d’intérêt proches : Madison Ave, Bryant Park | Pour faire une petite pause santé à ton estomac qui tente de digérer les donuts et les burgers que tu engloutis. Des soupes, des salades, des wraps. C’est bio, c’est bon, on valide. 

Chez les copains, Perpignan

♦ CHEZ LES COPAINS, 4 bis rue Amiral Barrera, 66000 Perpignan ♦

Au bout d’une petite rue isolée du centre de Perpignan, ce restaurant est idéal pour se régaler midi et soir en déboursant une poignée d’euros seulement. A la carte, burger, bagel, wrap, wraggeur (un burger dans un wrap : en résumé une tuerie culinaire). Le tout préparé sur place et servi avec de délicieuses frites maison.

La déco, un brin industrielle, un brin récup’ est très sympa et favorise l’atmosphère conviviale du lieu. Le repas peut être pris sur des tables hautes éclairées par d’imposantes lumières, sur des canapés qui entourent une immense table basse en bois ou encore sur des pupitres d’écoliers.   

Comment parler de cette adresse sans mentionner le dessert envoutant qui y est servi : le banofee. Une base de biscuits sablés, une rangée de banane, une bonne dose de caramel, une couche de crème fouettée. 1000 calories la bouchée mais quel délice !


 

Les prix : de 3.5 à 5.5 euros

Le service : appréciable, décontracté, sympathique

Le cadre : agréable

La Maison de Petit Pierre – Béziers

♦ LA MAISON DE PETIT PIERRE, 22, avenue Pierre Verdier 34500 Béziers ♦

imageimageimage

Une fois n’est pas coutume, je suis de retour pour parler nourriture #labouffecestlavie. L’adresse dans laquelle nous nous sommes rendus, le mardi 14 juin, date d’anniversaire d’une illustre personne – autrement dit : moi – a été synonyme d’enchantement suprême. Je ne connaissais Pierre Augé que pour ses participations à l’émission Top Chef sur M6. Quand une amie a posté sur Instagram une photo de plats dégustés à La Maison de Petit Pierre, j’ai su qu’il fallait que je franchisse la frontière sacrée  – pour les habitants des Pyrénées-Orientales tout ce qui se trouve au delà de son département, c’est le Nord –  afin de découvrir à mon tour ce haut lieu gastronomique.

image

Nous avons opté pour le menu à 23 euros qui comprenait : une entrée, un plat, un dessert et un verre de vin (comme je ne bois pas d’alcool, ma limonade, prise pour l’apéritif, m’a été offerte à la place du vin.) En entrée, un velouté froid de courgette a rencontré une rillette de viande et poisson. Belle rencontre culinaire. En repas, bœuf braisé servi avec une délicieuse sauce et en accompagnement des crudités. Lorsque le serveur a annoncé le dessert, j’étais pas emballée des masses. Deux mots ont sonné, sans grand enthousiasme de ma part, à mes oreilles : verrine et vanille. Et pourtant ! Quel dessert ! Une mousse aérienne à la vanille (pour le fondant), avec des fraises (pour l’acidité), une boule de sorbet ananas (pour la fraîcheur), des pignons de pin (pour le croquant), de la crème chantilly, des petites fleurs.

imageimageimage

_____________________________________________

Les prix : de 15 à 70 euros.

Le service : excellent : gentillesse du personnel, rapidité et efficacité.

Le cadre : déjeuner en extérieur (pour notre part) : jardin somptueux, petit patio avec coussins colorés

◊ Conseil : réservez en avance ! On s’y est pris 10 jours avant et le restaurant était déjà presque complet.

 DSC_1653DSC_1665