#NYC : God save Queens |Oui je suis fière de mon titre !

Et si on sortait de Manhattan pour contempler une autre esquisse de New-York loin de la masse, loin du bruit, loin du mouvement ? Ailleurs, autre part.  

DSC_1252

Le Queens. Mon esprit était plein de clichés réducteurs. Je craignais de m’y rendre pensant que l’insécurité y régnait, que les attraits du lieu ne méritaient pas que l’on s’y attarde. Et pourtant, qu’est-ce que j’ai aimé foulé le sol de ce borough.  

DSC_1266DSC_1246DSC_1278

La raison première qui m’a menée dans le Queens est la présence du MoMA PS1, l’annexe du Museum of Modern Art. On y trouve des expositions temporaires d’artistes contemporains, la foule ne s’y presse pas et on peut observer, comme on le souhaite, à notre rythme, les œuvres d’art. Sincèrement, j’ai adoré ! Les créations étaient d’une originalité folle, complètement barrées, sans limite ! A redécouvrir sans hésiter !

DSC_1409

La deuxième motivation tenait en la présence de l’enseigne lumineuse de Pepsi cola, située dans le Gantry Plaza State Park. On ne peut pas la rater. Impressionnante, vintage, flamboyante. 

DSC_1257

Puis les éléments qui font du Queens un endroit à découvrir se sont multipliés : le pont du Queensboro, les impressionnantes fresques de street art, les bâtiments appartenant à un autre temps.

DSC_1294

Une agréable sensation s’est emparée de moi parce que j’ai eu l’impression que New-York me révélait un secret, m’offrait un décor auquel le touriste échappe bien trop souvent. 

DSC_1306DSC_1237DSC_1364DSC_1357

Les rues étaient désertes. Pendant de longues minutes, j’ai omis le fait que je me trouvais dans cette ville que l’on qualifie d’effervescente. Il me semblait que le lieu s’était mis en pause, que le temps s’étirait inlassablement. Et puis, la pluie s’est invitée à la fête et la promenade a dû être écourtée comme si un nombre suffisant de secrets m’avait été dévoilé, comme si New-York ambitionnait de garder jalousement encore, quelques attraits du Queen’s. 

#NYC | Little Italy : Quelques rues hors du temps

DSC_0937DSC_0911DSC_0929

Little Italy, c’est quelques rues, perdues au milieu de Chinatown.

Le guide du routard – #mabible – en fait un portrait peu enthousiaste et pourtant, il s’agit de l’un de mes endroits préférés à New-York. Les bâtiments un peu has been arborant les couleurs de l’Italie, les restaurants à la devanture décrépite, les graffitis évoquant le pays des pasta. Toutes ces choses qui devraient modérer mon entrain l’intensifient au contraire.

DSC_0922DSC_0935DSC_0925

Il n’y a rien à visiter dans Little Italy et, néanmoins, il y a beaucoup à contempler – si la question t’a effleuré l’esprit, oui je suis super fière de ma phrase accrocheuse. Une poignée de minutes est suffisante pour parcourir les vestiges de ce quartier. L’occasion peut-être d’oublier, l’espace d’un repas, les burgers et les hot-dogs et de déguster une pizza croustillante ou un gargantuesque plat de penne

DSC_0897DSC_0906

Quelques pas sur Mulberry Street pour éliminer la générosité de la cuisine italienne tout en admirant les maisons typiques de 6 étages et arrive l’heure de rejoindre l’effervescence new-yorkaise. 

#NYC | Williamsburg : I love you

Williamsburg, je t’aime. 

Cet article n’est rien d’autre qu’une déclaration d’amour. J‘ignorais tes contours, tes nuances, ton existence lors de mon premier séjour new-yorkais. Je te découvre au cours de ce deuxième passage dans la ville qui m’émerveille. 

DSC_0107

C’est d’abord une ambiance, une atmosphère, une chaleur. Constat un brin poncif et pourtant, on ne saurait expliquer la sensation qui s’empare de nous lorsqu’on marche dans les rues de Williamsburg.

DSC_0141DSC_0110DSC_0097DSC_0112

La visite commence. Irrémédiablement, j’ai été charmée par le pont d’un rose éclatant. Il pourrait dénoter au milieu des bâtiments en brique, du street art et des boutiques bobos. Pourtant, on imaginerait pas le coin sans cet édifice au métal flamboyant. Le traverser est l’occasion d’une promenade vraiment agréable. Les tags, les autocollants, les inscriptions qui le recouvrent lui donnent un air industriel qui le rend plus photogénique encore. Plus loin, les avenues et les graffitis qui s’invitent sur les façades. 

DSC_0162DSC_0071DSC_0059DSC_0063

On a l’impression de se trouver dans un village. Les habitants semblent se connaître, les échoppes évoquent des commerces de quartier. 

DSC_0065DSC_0166

L’adresse coup de cœur de Williamsburg pour bruncher – oui, on était dimanche – bonjour, le cliché – se nomme Egg, au 109 N 3rd St, Brooklyn. Attention les yeux et l’estomac en commandant des pancakes. Ils sont gargantuesques ! Et délicieux. Il faut compter environ 35-40 dollars pour deux personnes, budget à réajuster selon l’appétit de chacun. 

DSC_0170

En définitive, Williamsburg, je t’aime pour tes couleurs, tes odeurs, tes aspérités. Pour ta singularité et pour l’envie que tu as fait naître de revenir sur tes terres.

#NYC | Bushwick : Des fresques murales à en perdre la raison

 

DSC_0659

Retourner à New-York et avoir un coup de foudre pour Bushwick.

C’est ainsi que j’aurais pu nommer cet article.

DSC_0646DSC_0637DSC_0653

Lors de mon premier séjour new-yorkais, j’avais parcouru en toute hâte Brooklyn. L’émerveillement, la hâte et la soif de découvrir la ville me gagnaient et je n’avais pas fait le choix de la contemplation. J’avais envie de visiter les incontournables, de fouler les grandes avenues, de me perdre dans l’immensité de New-York.

DSC_0670DSC_0669DSC_0662

Le premier jour de ce deuxième séjour, j’ai mis le cap sur Bushwick dont j’avais eu un aperçu grâce à ma copine Traveling brunette.  J’ai très vite été sous le charme de ces rues, de ces bâtiments sur lesquels le street art s’était invité comme ça, l’air de rien. Il flotte dans l’air de Bushwick un quelque chose de follement envoûtant. Derrière l’apparente décrépitude des immeubles, les couleurs des fresques jaillissent et nous entraînent dans un voyage dont les étapes sont dessinées sur les murs du quartier.

DSC_0656DSC_0648DSC_0652DSC_0625

Le soleil était de la partie, ce jour-là, et, l’appareil photo pendu à mon cou, j’ai découvert une facette de New-York qui m’était méconnue. Une de plus. Une nouvelle.

DSC_0644DSC_0629DSC_0639

Je n’ai pas un circuit à conseiller. Juste de descendre à Jefferson St. et de se perdre au hasard des tags. D’aller là où bon nous semble. Et d’écarquiller les yeux. Bienvenus à Bushwick.

5 adresses pour manger sur le pouce à New-York

New-York. J’ai les yeux qui s’illuminent lorsque j’entends le nom de cette ville. Et le ventre qui gargouille quand je songe aux burgers, muffins, donuts goûteux que l’on peut y dévorer. Je te fais découvrir ou redécouvrir 5 adresses testées et approuvées pour manger rapidement entre deux visites. 

Once upon a tart, 135 Sullivan St  [Front A] 

| Centres d’intérêt proches : New-York City Fire Muséum, Cathédrale Saint Patrick| Située dans le quartier de Soho, cette charmante boulangerie regorge de brownies, gâteaux, soupes, sandwiches -et tartes bien entendu – faits maison. Délicieux, bon marché. Le décor est un brin rétro et franchement on a adoré. 

Amish Market Tribeca, 53 Park PI [Angle West Broadway]

| Centre d’intérêt proche : Mémorial du 9/11 | Sorte de supermarché / épicerie, le Amish Market Tribeca propose des plats en libre service : sushis, salades, tacos, sandwiches à manger sur place ou à emporter. Nourriture simple mais de qualité. Attention par contre car on a envie de tout goûter et l’addition peut vite grimper.

Five Guys, 253 W 42nd St

| Centre d’intérêt proche : Times Square | Connu pour être le fast-food préféré d’Obama, Five Guys est à tester si tu vas à New-York et plus généralement aux Etats-Unis. Celui-ci se trouve non loin de Times Square mais les adresses sont nombreuses dans la ville. De gros sacs remplis de cacahouètes se trouvent dans le restaurant et tu peux grignoter ce snack pendant que ta commande se prépare. Les toppings de ton burger sont gratuits et illimités. La version végétarienne est à tomber. 

Shack Shake, 366Columbud Ave

| Centre d’intérêt proche : Museum of Natural History| Mon fast-food favori parmi tous. Les frites sont merveilleuses, les burgers succulents. Comme Five Guys, il y a plusieurs adresses à New-York. À tester de toute urgence. 

Prêt à manger, 1020 Avenue of Americas 

| Centres d’intérêt proches : Madison Ave, Bryant Park | Pour faire une petite pause santé à ton estomac qui tente de digérer les donuts et les burgers que tu engloutis. Des soupes, des salades, des wraps. C’est bio, c’est bon, on valide.