#NYC | Bushwick : Des fresques murales à en perdre la raison

 

DSC_0659

Retourner à New-York et avoir un coup de foudre pour Bushwick.

C’est ainsi que j’aurais pu nommer cet article.

DSC_0646DSC_0637DSC_0653

Lors de mon premier séjour new-yorkais, j’avais parcouru en toute hâte Brooklyn. L’émerveillement, la hâte et la soif de découvrir la ville me gagnaient et je n’avais pas fait le choix de la contemplation. J’avais envie de visiter les incontournables, de fouler les grandes avenues, de me perdre dans l’immensité de New-York.

DSC_0670DSC_0669DSC_0662

Le premier jour de ce deuxième séjour, j’ai mis le cap sur Bushwick dont j’avais eu un aperçu grâce à ma copine Traveling brunette.  J’ai très vite été sous le charme de ces rues, de ces bâtiments sur lesquels le street art s’était invité comme ça, l’air de rien. Il flotte dans l’air de Bushwick un quelque chose de follement envoûtant. Derrière l’apparente décrépitude des immeubles, les couleurs des fresques jaillissent et nous entraînent dans un voyage dont les étapes sont dessinées sur les murs du quartier.

DSC_0656DSC_0648DSC_0652DSC_0625

Le soleil était de la partie, ce jour-là, et, l’appareil photo pendu à mon cou, j’ai découvert une facette de New-York qui m’était méconnue. Une de plus. Une nouvelle.

DSC_0644DSC_0629DSC_0639

Je n’ai pas un circuit à conseiller. Juste de descendre à Jefferson St. et de se perdre au hasard des tags. D’aller là où bon nous semble. Et d’écarquiller les yeux. Bienvenus à Bushwick.